L’Homme

Nous enseignons que l’homme fut directement et immédiatement créé par Dieu à son image et à sa ressemblance. L’homme fut créé libre de péché, avec une nature rationnelle, une intelligence, une volonté, une autodétermination et une responsabilité morale envers Dieu (Ge 2:7, Ge 15-25; Ja 3:9).

Nous enseignons qu’en créant l’homme, Dieu voulait que celui-ci le glorifie, qu’il jouisse de l’intimité avec lui et vive dans l’obéissance à sa volonté afin d’accomplir son but dans le monde (Es 43:7; Col 1:16; Ap 4:11).

Nous enseignons que, par le péché qu’a représenté la désobéissance d’Adam à la volonté révélée et à la Parole de Dieu, l’homme a perdu son innocence, a subi le châtiment de la mort spirituelle et physique, et est devenu l’objet de la colère de Dieu; il est aussi devenu fondamentalement corrompu et absolument incapable de choisir ou de faire ce qui est acceptable aux yeux de Dieu sans la grâce divine. Dans l’impossibilité de se rétablir par lui-même, l’homme est désespérément perdu. Son salut est, par conséquent, entièrement un don de la grâce de Dieu par l’œuvre rédemptrice de notre Seigneur Jésus-Christ (Ge 2:16-17; Ge 3:1-19; Jn 3:36; Ro 3:23; Ro 6:23; 1 Co 2:14; Ep 2:1-3; 1 Ti 2:13-14; 1 Jn 1:8).

Nous enseignons que, puisque tous les hommes étaient en Adam, une nature corrompue par le péché d’Adam a été transmise à tous les hommes de tous les âges, Jésus-Christ étant la seule exception. Tous les hommes sont ainsi des pécheurs par nature, par choix et par déclaration divine (Ps 14:1-3; Jé 17:9; Ro 3:9-18; Ro 3:23; Ro 5:10-12).

Dieu ◄           ► Le salut